La soupe de poisson

soupe de poisson

La soupe de poisson est généralement réalisée à partir de potage de légumes auquel est ajouté du poisson. La soupe de poisson n’est pas une recette bien définie mais elle contient généralement toutes sortes de crustacés et de poissons provenant de la mer. Il est possible de laisser libre court à son imagination lorsque l’on souhaite faire une soupe de poisson mais il existe tout de même des recettes incontournables.

Les différents type de soupes de poissons

Les préparations culinaires les plus connues et contenant du poisson sont la bouillabaisse ou encore la bourride. La bouillabaisse est une soupe de poisson dont l’origine est marseillaise. Elle contient du rascasse, de la lotte, du congre, du Saint-Pierre, du vive, du grondin rouge et même de la langouste parfois… Cette soupe réalisée au départ par les pêcheurs, s’accompagne de rouille et de croûtons de pain. Quant à la bourride, elle est aussi un plat provençale et est faite à partir de congre et de lotte. Il faut bien sûr noter que la base d’une soupe de poisson reste la même, il s’agit d’un potage réalisé à partir de légumes, auquel est associé du poisson.

L’origine de la soupe de poisson

La soupe de poisson est souvent originaire des pays méditerranéens comme l’Espagne, la Grèce, l’Italie, la Croatie et même la France… Aujourd’hui, plus particulièrement dans le sud de la France, elle est encore cuisinée et est devenue un plat appartenant au terroir français. La soupe de poisson est réalisée partout dans le monde et est différente selon les endroits. En France et en Italie par exemple, la soupe de poisson dite « du pauvre » connait un vif succès. La recette est réalisée à partir d’un bouillon de légume auquel sont ajoutés des crustacés tels que des moules, des crabes verts… Tous sont trouvés sur les rochers. Les poissons de roche sont eux aussi utilisés dans la préparation de soupe, c’est le cas pour la soupe de poisson sétoise. Les poissons de roche que l’on peut retrouver dans ces soupes sont généralement du curé, de la girelle, du sévereau… Ils ont la particularité d’avoir beaucoup d’arrêtes, c’est pourquoi, ils nécessitent au préalable d’être cuits avant d’être passés au tamis. Les soupes de poissons méditerranéennes contiennent la plupart du temps, du safran, de l’huile d’olive, du vin blanc… Tous ces ingrédients agrémentent et accompagnent parfaitement ce plat ancestral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *