Les escargots

Vous avez envie d’un plat original ? Vous souhaitez découvrir un aliment pauvre en graisse, mais riche en magnésium et en protéines ? Laissez-vous tenter par des escargots. Savez-vous que les Romains les appréciaient déjà du temps de Jules César pour leurs qualités gustatives ?Les Français en consomment beaucoup, comme les Espagnols ou les Marocains. Autrefois, ils étaient dégustés quotidiennement. A l’heure actuelle, ils sont plutôt consommés lors des fêtes de fin d’année. Ils font partie de l’image de la France et les étrangers sont nombreux à vouloir en goûter lors de leurs vacances dans l’hexagone.

Les particularités gustatives des escargots

Ce mollusque hermaphrodite (il est à la fois mâle et femelle) n’a pas beaucoup de goût en lui-même. Il doit être cuisiné avec du beurre, du persil, de l’ail, des échalotes et du sel. Il existe d’autres accompagnements, mais celui-ci est le plus connu. Une fois préparé, cela donne une chair à la fois savoureuse et souple, qui enchante le palais.

Des escargots

Des escargots

Le parfum du persil prédomine sur les autres ingrédients, qui restent néanmoins identifiables. Ce n’est pas un plat trop gras, bien au contraire. Au Maroc, la préparation est différente. Ce mollusque est cuit dans des épices. Son goût est donc différent. Si vous en consommez, vos papilles seront comblées et auront du mal à différencier les différentes saveurs (écorces d’orange, piments, anis,…). Cela crée en bouche une myriade de parfums variés qui enchanteront les petits comme les grands.

 

Les plats à base d’escargots

La cassolette est la plus connue. Disposés dans un plat spécial (en terre cuite ou en fer), les bourguignons (ou les petits gris) sont assaisonnés avec différentes sauces (au persil, au champagne, au roquefort, …). Il existe aussi le vol-au-vent au vin blanc. En incorporant à la préparation des bouchées ces petits mollusques, vous obtenez un plat de roi qui émerveillera vos amis. Enfin, la raviole d’escargot est également très appréciée. Elle permet de mettre en valeur le goût persillé et savoureux de cette bête à cornes, dont le parfum est relevé par un judicieux jus de cresson… A déguster sans modération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *